Results for: blouson Search Results
Family Filter:
1:28
Cliquez sur J'aime sur *******www.facebook****/ledosaure merci =) Craquant comme tout ! Avez-vous déjà vu un chat infiltré dans une manche de blouson ? Là, on a à un. Seule la tête émerge, alors que tout le reste du corps est fourré bien au chaud à l'intérieur. Son maître s'amuse à le distraire, et le chat sort sa petite patte griffu pour essayer d'attraper les objets. Pour d'autres vidéos drôles et curieuses sur les animaux, rendez-vous à *******www.betes-de-foire.fr !
23 Jun 2011
4569
Share Video

4:30
Dans les rues de ma jeunesse, les filles, c'étaient des princesses Les voitures, c'étaient des DS, Sagan faisait "Bonjour tristesse" Dans la maison de mon enfance, ma chambre était un placard Je me lavais dans la cuisine et le dimanche aux bains publics Sur les écrans de ma jeunesse, les filles ne montraient pas leurs fesses J'aimais Ben Hur et les westerns et m'envoler loin de la Seine Dans les journaux de mon enfance, y'avait Buck John et Blek le Roc Tintin et l'Capitaine Haddock et les héros du Tour de France Sur les routes de ma jeunesse, ça sentait bon les vacances On allait chercher l'soleil à l'autre bout du monde : Marseille Dans les rues de mon enfance, y'avait des Bardot en vichy Des pattes d'éléphant, des Johnny, des blousons noirs et des dandys Dans la maison de ma jeunesse, on écoutait les Duraton À la radio, tous les soirs, mon père riait derrière France-Soir Sur les écrans de mon enfance, y'avait Fernandel et Jerry Moi, je rêvais de leur talent, je voulais faire rire les gens Dans les journaux de ma jeunesse, l'Algérie était en guerre C'était la terre de mes parents, j'me sentais parigot pourtant Dans les rêves de mon enfance, y'avait l' théâtre et les vivats J'croyais qu'c'était pas pour moi, j voulais faire rire les gens Dans les rues de ma jeunesse, les filles, c'étaient des princesses Les voitures, c'étaient des DS, Sagan faisait "Bonjour tristesse" Dans la maison de mon enfance, ma chambre était un placard Je me lavais dans la cuisine et le dimanche aux bains publics.
13 Oct 2011
769
Share Video

3:30
Paroles : Malgré le blouson clouté Sur mes épaules de v'lours, J'aimerais bien parfois chanter, Autre chose que la zone. Un genre de chanson d'amour Pour ma p'tite amazone. Pour celle qui tous les jours, Partage mon cassoulet. Ma gonzesse Celle que j'suis avec Ma princesse Celle que j'suis son mec Oh oh oh Faut dire qu'elle mérite bien, Qu'j'y consacre une chanson. Vu que j'suis amoureux d'elle, Un peu comme dans les films, Où y a tous pleins de violons Quand le héros y meure Dans les bras d'une infirmière, Qu'est très belle et qui pleure. Et pis elle est balancée Un peu comme un Mayol, Tu sais bien les statues, Du jardin des Tuileries. Qui hiver comme été Exhibent leur guibolles, Et se gèlent le cul Et le reste aussi. Ma gonzesse Celle que j'suis avec Ma princesse Celle que j'suis son mec Oh oh oh Pi faut dire qu'elle a des yeux, Tellement qui sont beaux. On dirait bien qu'ils sont bleus, On dirait des calots. Parfois quand elle me regarde, J'imagine des tas de choses, Que je réalise plus tard Quand on se retrouve tout seul. Si tu dis qu'elle est moche, Tu y manques de respect, Je t'allonge une avoine Ce sera pas du cinoche. Mais si tu m'dis qu'elle est belle, Comme je suis très jaloux, Je t'éclate la cervelle. Faut rien dire du tout. De ma gonzesse Celle que j'suis avec Ma princesse Celle que j'suis son mec Oh oh oh J'aimerais bien Un de ces jours, Y collé un marmot, Ouais, un vrai qui chiale et tout Et qu'y a tout le temps les crocs. Elle aussi elle aimerait ça, Mais c'est pas possible, Son mari y veut pas ; Y dis qu'on est trop jeune. Ma gonzesse Celle que j'suis avec Ma princesse Celle que j'suis son mec Ma gonzesse Celle que j'suis avec Ma princesse Celle que j'suis son mec Ma Gonzesse. :)(L)
4 May 2012
7622
Share Video

3:33
Nouvel album "Long Courrier" - Sortie : 24 septembre 2012 - Disponible en précommande ici : *******bit.ly/SeoqPC 1er single 'Coups et Blessures' disponible ici: *******bit.ly/NDoeug Clip réalisé par : Mary Clerté & Edouard Bertrand Chef Opérateur : Philippe Lozano Producteur: Arthur Cantin / Partizan Monteur : Edouard Mailaender Royal Post Chef de Projet: Delphine Cressin Chorégraphe Johanna Levy Casting : Adeline Rebeillard, Luna Picoli-Truffaut, Alexie Ribes, Agnes Hurstel, Blandine Rinkel, Philippine de Richemont, Romaine Cochet, Anne-Claire Ameslon, Puja le chien. Un grand merci à Mimi's Beer pour les superbes vêtements que portent les filles (57 rue de Bretagne - 75003 Paris) et à Louis W. (blouson doré porté par Adrien / Louis W. pour A.P.C.) Restez connectés : ********www.facebook****/bbbrunesofficiel ********twitter****/BBBrunes *******www.bbbrunes.fr/
1 Oct 2012
4878
Share Video

5:38
L'EP Jamais 203 est dispo ici : *******smarturl.it/jamais203-EP?IQid=ytdesc Rejoins la famille, abonne toi à ma chaine: *******bit.ly/Guizmofficiel Pour soutenir c'est par ici les soss "C'est Tout." *******smarturl.it/cesttout?IQid=y.d également dans les bacs: *******musique.fnac****/a4920900/Guizmo-C-est-tout-CD-album Facebook *******www.facebook****/pages/GUIZMO/215698338443963 Twitter *******twitter****/guizlabanquise T-shirts GUIZMO et Y&W *******www.laboutiqueofficielle****/achat-tee-shirt/tee-shirt-y-et-w-21_438.html ou *******www.tshirt-hiphop****/95__guizmo Télécharger "La Banquise" à 4,99€ *******smarturl.it/labanquise Télécharger "Normal" à 4,99€ *******smarturl.it/guizmo-normal Paroles Guizmo Pistolet à eau : Bienvenue dans ma tête Yo yo Bienvenue dans ma tête, j'comprends ceux qui veulent pas entrer ceux qui veulent en sortir et ceux qui attendent a l'entrée ya beaucoup de sal et d'idée tordu t'y goutera tôt ou tard tu finira vampire si t'es mordu c'est facile de perdre des que la street te guette l'état te suis de près et il te conforte mais sache qu'ils te berne meuf, taff, dans les mains d'un soucieux bah ca donne un coup de vieux pas une punchline c'est pas des histoires, non c'est pas des blagues j'tassure des beurres, des blancs, des ptits noirs deviennent des sales crapules largue la ruse ils l'ont pigé vite traque la tune blouson et p'tit levis finissent en garde a vue. Squatte la rue comme si y'avait pas de maison pour en kiffé une seul t'as charbonné 3 saisons ca va donner du travail au tek pendant que tu bavardes au tieks pavanant croyant être une caillera honnête mieux pour mieux tu serai mieux dans un trou loin de ton milieu finir vieux sans un sous. Les détaillants rêve de gros, les gros de n'avoir jamais commencé on t'a raconté une histoire mais on te l'avais romancée, une pensée aux frères qui subissent l'incarcération il arrive il est en chien soyez sympas les garçons j'ai débuté, j'avais pas un sous en poche comme un fou j'bougeais ma tete, une instru du woo dans l'poste, j'essayais d'gratter des verres ouais j'avais de la fougue en stock tour des feuges caravelle, les grands bicrave la poudre en lock, ma génération a des rêves malheureusement tous s'en moque alors elle pète un plomb dérape et elle perce un trou dans le coffre comment lui dire je sais pas, on connait la vie de tierquars en cas d'pépin, ya pas d'pépin nan ton fidèle ami te sépare et j'sais que c'est pareil pour mes guizmettes et gremlinz de toute la France on cavale bataille pour ce tour d'avance, restons fière, restons digne, faisons les choses proprement, restons fort, restons clean, voyons les choses autrement, repars en courant, j'vise la cad et les bouches car l'proverbe dit c'est 'oeil pour oeil dent pour dent' entre le rap, l'alcool, le shit, le stress, la street, les flics, ma vie chavire, j'évite de m'perdre. J'désarticule le beat, j'suis pas de ces Pinocchio guidé par des Jépéto qui manipulent le biz. Nos habitudes de vie et salissure pousse à capituler, Paris brule, moi j'simule sous calumé allez dites moi, qui va s'mettre sur mon chemin, j'vide ma teille, nique ma tete dite voie claire sur mon frein. J'ai fais mes classes avec des amoureux du risque, savourant du shit, les cours c'était pas pour eux tu pige, alors on a lâché la school, mes chiens de la casse ne font pas de broshing, s'il vous plaits ne me parler pas de snoop! Venez voir en France quand un Paris, Marseille dérape des mes finissent a l'hôpital, souvent ca crie, ca verse des larmes, fini de blaguer j'vois que tous veulent damer, j'crois que si t'es pas vrai ou bien camé, tu t'fais casser le bras, les regards sont tristes, haineux ou enragé, mes refrè flip vive ténébreux ou engagé, vénéneux et entassé dans ces HLM encrassé, ca fait bien longtemps qu'ont voient plus le temps passer, sans taffé, devant le hall aligné dans une zone quadrillé avec un palier qui sent le mafé, mes gars savent que je dis vrai, connaissent les bagarres, garde a v', les braquages, la rue, les tracas de l'ivresse, isolé dans ma tete, prisonnier dans tess j'étais si mauvais que sans ma bière, j'picolais sans arret pété, j'finissais au sol diminué avec une envie d'pisser car trop tot initié au rhum j'pleure des poèmes et j'arrêterai d'me niquer le foi juste une fois que j'aurais trouver le cœur du problème, à cause du shit on a des troues dans la tete, si ya un troue dans la caisse, faut que t'en retrouve dans la semaine, sur les routes de l'ivresse, on roule a bien plus de 200, si tu nous fais une crise d'alcool, tu peux même trouver un peu de sang ... Commande l'EP Jamais 203 *******smarturl.it/jamais203EP
1 Feb 2014
3895
Share Video