Results for: de-jeunesse Search Results
Family Filter:
3 photos
« Juste Une Vie » est un documentaire qui présente Stéphane Grare auteur et compositeur. Issu d’une famille nombreuse, Stéphane Grare est un passionné des sciences et en particulier de l’astronomie. Dans le Nord de la France, après des années collégiennes tumultueuses, c’est à l’âge de quinze ans qu’il commence à rédiger des écrits, qui comme une thérapie, l’aident à réagir face à la vie qui est déjà dure avec lui. Il aime s’enfermer dans sa chambre, pour fuir la réalité d’une société qui le rejette. Alors la porte de ses rêves peut s’ouvrir… tout un symbole. En 1999, il sort son premier album « Sphere - Dream Universe », un genre de musique électronique qui démocratise la trance en France, ce style de musique ayant émergé en Allemagne au début des années 1999. Ce jeune musicien va même plus loin transportant la trance dans un autre univers, celui des rêves, son univers de jeunesse. En 2000 et 2001, il enchaîne avec deux autres albums « Sphere 2 - Spherical Limit » et « Sphere 3 - End Of Spherical » pour en faire une trilogie musicale. En 2005, il sort un nouvel album « La Colère Du Ciel », dans un tout autre registre, mêlant le son de la pluie, du vent et du tonnerre. Des déménagements familiaux successifs l’emmènent dans le sud de la France et c’est à Marseille qu’il rencontre sa future épouse. En 2008, il crée une association pour développer une gamme d’applications dédiée à la bureautique et obtient très vite, après une formation, la reconnaissance en décrochant un emploi de Concepteur Développeur informatique. Cette même année, il continue la composition musicale avec la bande sonore du court métrage « L'Etranger ». En 2009, le succès de la trilogie « Sphere » est couronné par un Best Of. Il avançait dans la vie avec son épouse qui, en 2012, se voit atteinte de la maladie de Charcot qui l’emporte en 2015. Pour éviter de sombrer et lutter contre cette descente aux enfers, Stéphane Grare reprit ses écrits qui l’avaient tant aidé à surmonter ses diff
  • 22 Sep 2017
  • 383
Share Gallery
19 photos
« Juste Une Vie » est un documentaire qui présente Stéphane Grare auteur et compositeur. Issu d’une famille nombreuse, Stéphane Grare est un passionné des sciences et en particulier de l’astronomie. Dans le Nord de la France, après des années collégiennes tumultueuses, c’est à l’âge de quinze ans qu’il commence à rédiger des écrits, qui comme une thérapie, l’aident à réagir face à la vie qui est déjà dure avec lui. Il aime s’enfermer dans sa chambre, pour fuir la réalité d’une société qui le rejette. Alors la porte de ses rêves peut s’ouvrir… tout un symbole. En 1999, il sort son premier album « Sphere - Dream Universe », un genre de musique électronique qui démocratise la trance en France, ce style de musique ayant émergé en Allemagne au début des années 1999. Ce jeune musicien va même plus loin transportant la trance dans un autre univers, celui des rêves, son univers de jeunesse. En 2000 et 2001, il enchaîne avec deux autres albums « Sphere 2 - Spherical Limit » et « Sphere 3 - End Of Spherical » pour en faire une trilogie musicale. En 2005, il sort un nouvel album « La Colère Du Ciel », dans un tout autre registre, mêlant le son de la pluie, du vent et du tonnerre. Des déménagements familiaux successifs l’emmènent dans le sud de la France et c’est à Marseille qu’il rencontre sa future épouse. En 2008, il crée une association pour développer une gamme d’applications dédiée à la bureautique et obtient très vite, après une formation, la reconnaissance en décrochant un emploi de Concepteur Développeur informatique. Cette même année, il continue la composition musicale avec la bande sonore du court métrage « L'Etranger ». En 2009, le succès de la trilogie « Sphere » est couronné par un Best Of. Il avançait dans la vie avec son épouse qui, en 2012, se voit atteinte de la maladie de Charcot qui l’emporte en 2015. Pour éviter de sombrer et lutter contre cette descente aux enfers, Stéphane Grare reprit ses écrits qui l’avaient tant aidé à surmonter ses diff
  • 22 Sep 2017
  • 575
Share Gallery
11 photos
« Juste Une Vie » est un documentaire qui présente Stéphane Grare, qui est à la fois concepteur / développeur pour l'association System SG et aussi auteur / compositeur. Issu d’une famille nombreuse, Stéphane Grare est un passionné des sciences et en particulier de l’astronomie. Dans le Nord de la France, après des années collégiennes tumultueuses, c’est à l’âge de quinze ans qu’il commence à rédiger des écrits, qui comme une thérapie, l’aident à réagir face à la vie qui est déjà dure avec lui. Il aime s’enfermer dans sa chambre, pour fuir la réalité d’une société qui le rejette. Alors la porte de ses rêves peut s’ouvrir… tout un symbole. En 1999, il sort son premier album « Sphere - Dream Universe », un genre de musique électronique qui démocratise la trance en France, ce style de musique ayant émergé en Allemagne au début des années 1999. Ce jeune musicien va même plus loin transportant la trance dans un autre univers, celui des rêves, son univers de jeunesse. En 2000 et 2001, il enchaîne avec deux autres albums « Sphere 2 - Spherical Limit » et « Sphere 3 - End Of Spherical » pour en faire une trilogie musicale. En 2005, il sort un nouvel album « La Colère Du Ciel », dans un tout autre registre, mêlant le son de la pluie, du vent et du tonnerre. Des déménagements familiaux successifs l’emmènent dans le sud de la France et c’est à Marseille qu’il rencontre sa future épouse. En 2008, il crée une association pour développer une gamme d’applications dédiée à la bureautique et obtient très vite, après une formation, la reconnaissance en décrochant un emploi de Concepteur Développeur informatique. Cette même année, il continue la composition musicale avec la bande sonore du court métrage « L'Etranger ». En 2009, le succès de la trilogie « Sphere » est couronné par un Best Of. Il avançait dans la vie avec son épouse qui, en 2012, se voit atteinte de la maladie de Charcot qui l’emporte en 2015. Pour éviter de sombrer et lutter contre cette descente aux en
  • 22 Sep 2017
  • 502
Share Gallery
3 photos
« Juste Une Vie » est un documentaire qui présente Stéphane Grare, qui est à la fois concepteur / développeur pour l'association System SG et aussi auteur / compositeur. Issu d’une famille nombreuse, Stéphane Grare est un passionné des sciences et en particulier de l’astronomie. Dans le Nord de la France, après des années collégiennes tumultueuses, c’est à l’âge de quinze ans qu’il commence à rédiger des écrits, qui comme une thérapie, l’aident à réagir face à la vie qui est déjà dure avec lui. Il aime s’enfermer dans sa chambre, pour fuir la réalité d’une société qui le rejette. Alors la porte de ses rêves peut s’ouvrir… tout un symbole. En 1999, il sort son premier album « Sphere - Dream Universe », un genre de musique électronique qui démocratise la trance en France, ce style de musique ayant émergé en Allemagne au début des années 1999. Ce jeune musicien va même plus loin transportant la trance dans un autre univers, celui des rêves, son univers de jeunesse. En 2000 et 2001, il enchaîne avec deux autres albums « Sphere 2 - Spherical Limit » et « Sphere 3 - End Of Spherical » pour en faire une trilogie musicale. En 2005, il sort un nouvel album « La Colère Du Ciel », dans un tout autre registre, mêlant le son de la pluie, du vent et du tonnerre. Des déménagements familiaux successifs l’emmènent dans le sud de la France et c’est à Marseille qu’il rencontre sa future épouse. En 2008, il crée une association pour développer une gamme d’applications dédiée à la bureautique et obtient très vite, après une formation, la reconnaissance en décrochant un emploi de Concepteur Développeur informatique. Cette même année, il continue la composition musicale avec la bande sonore du court métrage « L'Etranger ». En 2009, le succès de la trilogie « Sphere » est couronné par un Best Of. Il avançait dans la vie avec son épouse qui, en 2012, se voit atteinte de la maladie de Charcot qui l’emporte en 2015. Pour éviter de sombrer et lutter contre cette descente aux en
  • 22 Sep 2017
  • 209
Share Gallery
4 photos
Issu d’une famille nombreuse, Stéphane Grare est un passionné des sciences et en particulier de l’astronomie. Dans le Nord de la France, après des années collégiennes tumultueuses, c’est à l’âge de quinze ans qu’il commence à rédiger des écrits, qui comme une thérapie, l’aident à réagir face à la vie qui est déjà dure avec lui. Il aime s’enfermer dans sa chambre, pour fuir la réalité d’une société qui le rejette. Alors la porte de ses rêves peut s’ouvrir… tout un symbole. En 1999, il sort son premier album « Sphere - Dream Universe », un genre de musique électronique qui démocratise la trance en France, ce style de musique ayant émergé en Allemagne au début des années 1999. Ce jeune musicien va même plus loin transportant la trance dans un autre univers, celui des rêves, son univers de jeunesse. En 2000 et 2001, il enchaîne avec deux autres albums « Sphere 2 - Spherical Limit » et « Sphere 3 - End Of Spherical » pour en faire une trilogie musicale. En 2005, il sort un nouvel album « La Colère Du Ciel », dans un tout autre registre, mêlant le son de la pluie, du vent et du tonnerre. Des déménagements familiaux successifs l’emmènent dans le sud de la France et c’est à Marseille qu’il rencontre sa future épouse. En 2008, il crée une association pour développer une gamme d’applications dédiée à la bureautique et obtient très vite, après une formation, la reconnaissance en décrochant un emploi de Concepteur Développeur informatique. Cette même année, il continue la composition musicale avec la bande sonore du court métrage « L'Etranger ». En 2009, le succès de la trilogie « Sphere » est couronné par un Best Of. Il avançait dans la vie avec son épouse qui, en 2012, se voit atteinte de la maladie de Charcot qui l’emporte en 2015. Pour éviter de sombrer et lutter contre cette descente aux enfers, Stéphane Grare reprit ses écrits qui l’avaient tant aidé à surmonter ses difficultés durant sa jeunesse. En 2017, il revient à la composition musicale et sort « La
  • 22 Sep 2017
  • 280
Share Gallery
4 photos
Issu d’une famille nombreuse, Stéphane Grare est un passionné des sciences et en particulier de l’astronomie. Dans le Nord de la France, après des années collégiennes tumultueuses, c’est à l’âge de quinze ans qu’il commence à rédiger des écrits, qui comme une thérapie, l’aident à réagir face à la vie qui est déjà dure avec lui. Il aime s’enfermer dans sa chambre, pour fuir la réalité d’une société qui le rejette. Alors la porte de ses rêves peut s’ouvrir… tout un symbole. En 1999, il sort son premier album « Sphere - Dream Universe », un genre de musique électronique qui démocratise la trance en France, ce style de musique ayant émergé en Allemagne au début des années 1999. Ce jeune musicien va même plus loin transportant la trance dans un autre univers, celui des rêves, son univers de jeunesse. En 2000 et 2001, il enchaîne avec deux autres albums « Sphere 2 - Spherical Limit » et « Sphere 3 - End Of Spherical » pour en faire une trilogie musicale. En 2005, il sort un nouvel album « La Colère Du Ciel », dans un tout autre registre, mêlant le son de la pluie, du vent et du tonnerre. Des déménagements familiaux successifs l’emmènent dans le sud de la France et c’est à Marseille qu’il rencontre sa future épouse. En 2008, il crée une association pour développer une gamme d’applications dédiée à la bureautique et obtient très vite, après une formation, la reconnaissance en décrochant un emploi de Concepteur Développeur informatique. Cette même année, il continue la composition musicale avec la bande sonore du court métrage « L'Etranger ». En 2009, le succès de la trilogie « Sphere » est couronné par un Best Of. Il avançait dans la vie avec son épouse qui, en 2012, se voit atteinte de la maladie de Charcot qui l’emporte en 2015. Pour éviter de sombrer et lutter contre cette descente aux enfers, Stéphane Grare reprit ses écrits qui l’avaient tant aidé à surmonter ses difficultés durant sa jeunesse. En 2017, il revient à la composition musicale et sort « La
  • 22 Sep 2017
  • 225
Share Gallery
2 photos
Issu d’une famille nombreuse, Stéphane Grare est un passionné des sciences et en particulier de l’astronomie. Dans le Nord de la France, après des années collégiennes tumultueuses, c’est à l’âge de quinze ans qu’il commence à rédiger des écrits, qui comme une thérapie, l’aident à réagir face à la vie qui est déjà dure avec lui. Il aime s’enfermer dans sa chambre, pour fuir la réalité d’une société qui le rejette. Alors la porte de ses rêves peut s’ouvrir… tout un symbole. En 1999, il sort son premier album « Sphere - Dream Universe », un genre de musique électronique qui démocratise la trance en France, ce style de musique ayant émergé en Allemagne au début des années 1999. Ce jeune musicien va même plus loin transportant la trance dans un autre univers, celui des rêves, son univers de jeunesse. En 2000 et 2001, il enchaîne avec deux autres albums « Sphere 2 - Spherical Limit » et « Sphere 3 - End Of Spherical » pour en faire une trilogie musicale. En 2005, il sort un nouvel album « La Colère Du Ciel », dans un tout autre registre, mêlant le son de la pluie, du vent et du tonnerre. Des déménagements familiaux successifs l’emmènent dans le sud de la France et c’est à Marseille qu’il rencontre sa future épouse. En 2008, il crée une association pour développer une gamme d’applications dédiée à la bureautique et obtient très vite, après une formation, la reconnaissance en décrochant un emploi de Concepteur Développeur informatique. Cette même année, il continue la composition musicale avec la bande sonore du court métrage « L'Etranger ». En 2009, le succès de la trilogie « Sphere » est couronné par un Best Of. Il avançait dans la vie avec son épouse qui, en 2012, se voit atteinte de la maladie de Charcot qui l’emporte en 2015. Pour éviter de sombrer et lutter contre cette descente aux enfers, Stéphane Grare reprit ses écrits qui l’avaient tant aidé à surmonter ses difficultés durant sa jeunesse. En 2017, il revient à la composition musicale et sort « La
  • 22 Sep 2017
  • 208
Share Gallery
2 photos
Issu d’une famille nombreuse, Stéphane Grare est un passionné des sciences et en particulier de l’astronomie. Dans le Nord de la France, après des années collégiennes tumultueuses, c’est à l’âge de quinze ans qu’il commence à rédiger des écrits, qui comme une thérapie, l’aident à réagir face à la vie qui est déjà dure avec lui. Il aime s’enfermer dans sa chambre, pour fuir la réalité d’une société qui le rejette. Alors la porte de ses rêves peut s’ouvrir… tout un symbole. En 1999, il sort son premier album « Sphere - Dream Universe », un genre de musique électronique qui démocratise la trance en France, ce style de musique ayant émergé en Allemagne au début des années 1999. Ce jeune musicien va même plus loin transportant la trance dans un autre univers, celui des rêves, son univers de jeunesse. En 2000 et 2001, il enchaîne avec deux autres albums « Sphere 2 - Spherical Limit » et « Sphere 3 - End Of Spherical » pour en faire une trilogie musicale. En 2005, il sort un nouvel album « La Colère Du Ciel », dans un tout autre registre, mêlant le son de la pluie, du vent et du tonnerre. Des déménagements familiaux successifs l’emmènent dans le sud de la France et c’est à Marseille qu’il rencontre sa future épouse. En 2008, il crée une association pour développer une gamme d’applications dédiée à la bureautique et obtient très vite, après une formation, la reconnaissance en décrochant un emploi de Concepteur Développeur informatique. Cette même année, il continue la composition musicale avec la bande sonore du court métrage « L'Etranger ». En 2009, le succès de la trilogie « Sphere » est couronné par un Best Of. Il avançait dans la vie avec son épouse qui, en 2012, se voit atteinte de la maladie de Charcot qui l’emporte en 2015. Pour éviter de sombrer et lutter contre cette descente aux enfers, Stéphane Grare reprit ses écrits qui l’avaient tant aidé à surmonter ses difficultés durant sa jeunesse. En 2017, il revient à la composition musicale et sort « La
  • 22 Sep 2017
  • 286
Share Gallery
3 photos
Issu d’une famille nombreuse, Stéphane Grare est un passionné des sciences et en particulier de l’astronomie. Dans le Nord de la France, après des années collégiennes tumultueuses, c’est à l’âge de quinze ans qu’il commence à rédiger des écrits, qui comme une thérapie, l’aident à réagir face à la vie qui est déjà dure avec lui. Il aime s’enfermer dans sa chambre, pour fuir la réalité d’une société qui le rejette. Alors la porte de ses rêves peut s’ouvrir… tout un symbole. En 1999, il sort son premier album « Sphere - Dream Universe », un genre de musique électronique qui démocratise la trance en France, ce style de musique ayant émergé en Allemagne au début des années 1999. Ce jeune musicien va même plus loin transportant la trance dans un autre univers, celui des rêves, son univers de jeunesse. En 2000 et 2001, il enchaîne avec deux autres albums « Sphere 2 - Spherical Limit » et « Sphere 3 - End Of Spherical » pour en faire une trilogie musicale. En 2005, il sort un nouvel album « La Colère Du Ciel », dans un tout autre registre, mêlant le son de la pluie, du vent et du tonnerre. Des déménagements familiaux successifs l’emmènent dans le sud de la France et c’est à Marseille qu’il rencontre sa future épouse. En 2008, il crée une association pour développer une gamme d’applications dédiée à la bureautique et obtient très vite, après une formation, la reconnaissance en décrochant un emploi de Concepteur Développeur informatique. Cette même année, il continue la composition musicale avec la bande sonore du court métrage « L'Etranger ». En 2009, le succès de la trilogie « Sphere » est couronné par un Best Of. Il avançait dans la vie avec son épouse qui, en 2012, se voit atteinte de la maladie de Charcot qui l’emporte en 2015. Pour éviter de sombrer et lutter contre cette descente aux enfers, Stéphane Grare reprit ses écrits qui l’avaient tant aidé à surmonter ses difficultés durant sa jeunesse. En 2017, il revient à la composition musicale et sort « La
  • 22 Sep 2017
  • 172
Share Gallery
11 photos
Issu d’une famille nombreuse, Stéphane Grare est un passionné des sciences et en particulier de l’astronomie. Dans le Nord de la France, après des années collégiennes tumultueuses, c’est à l’âge de quinze ans qu’il commence à rédiger des écrits, qui comme une thérapie, l’aident à réagir face à la vie qui est déjà dure avec lui. Il aime s’enfermer dans sa chambre, pour fuir la réalité d’une société qui le rejette. Alors la porte de ses rêves peut s’ouvrir… tout un symbole. En 1999, il sort son premier album « Sphere - Dream Universe », un genre de musique électronique qui démocratise la trance en France, ce style de musique ayant émergé en Allemagne au début des années 1999. Ce jeune musicien va même plus loin transportant la trance dans un autre univers, celui des rêves, son univers de jeunesse. En 2000 et 2001, il enchaîne avec deux autres albums « Sphere 2 - Spherical Limit » et « Sphere 3 - End Of Spherical » pour en faire une trilogie musicale. En 2005, il sort un nouvel album « La Colère Du Ciel », dans un tout autre registre, mêlant le son de la pluie, du vent et du tonnerre. Des déménagements familiaux successifs l’emmènent dans le sud de la France et c’est à Marseille qu’il rencontre sa future épouse. En 2008, il crée une association pour développer une gamme d’applications dédiée à la bureautique et obtient très vite, après une formation, la reconnaissance en décrochant un emploi de Concepteur Développeur informatique. Cette même année, il continue la composition musicale avec la bande sonore du court métrage « L'Etranger ». En 2009, le succès de la trilogie « Sphere » est couronné par un Best Of. Il avançait dans la vie avec son épouse qui, en 2012, se voit atteinte de la maladie de Charcot qui l’emporte en 2015. Pour éviter de sombrer et lutter contre cette descente aux enfers, Stéphane Grare reprit ses écrits qui l’avaient tant aidé à surmonter ses difficultés durant sa jeunesse. En 2017, il revient à la composition musicale et sort « La
  • 22 Sep 2017
  • 264
Share Gallery
9 photos
Issu d’une famille nombreuse, Stéphane Grare est un passionné des sciences et en particulier de l’astronomie. Dans le Nord de la France, après des années collégiennes tumultueuses, c’est à l’âge de quinze ans qu’il commence à rédiger des écrits, qui comme une thérapie, l’aident à réagir face à la vie qui est déjà dure avec lui. Il aime s’enfermer dans sa chambre, pour fuir la réalité d’une société qui le rejette. Alors la porte de ses rêves peut s’ouvrir… tout un symbole. En 1999, il sort son premier album « Sphere - Dream Universe », un genre de musique électronique qui démocratise la trance en France, ce style de musique ayant émergé en Allemagne au début des années 1999. Ce jeune musicien va même plus loin transportant la trance dans un autre univers, celui des rêves, son univers de jeunesse. En 2000 et 2001, il enchaîne avec deux autres albums « Sphere 2 - Spherical Limit » et « Sphere 3 - End Of Spherical » pour en faire une trilogie musicale. En 2005, il sort un nouvel album « La Colère Du Ciel », dans un tout autre registre, mêlant le son de la pluie, du vent et du tonnerre. Des déménagements familiaux successifs l’emmènent dans le sud de la France et c’est à Marseille qu’il rencontre sa future épouse. En 2008, il crée une association pour développer une gamme d’applications dédiée à la bureautique et obtient très vite, après une formation, la reconnaissance en décrochant un emploi de Concepteur Développeur informatique. Cette même année, il continue la composition musicale avec la bande sonore du court métrage « L'Etranger ». En 2009, le succès de la trilogie « Sphere » est couronné par un Best Of. Il avançait dans la vie avec son épouse qui, en 2012, se voit atteinte de la maladie de Charcot qui l’emporte en 2015. Pour éviter de sombrer et lutter contre cette descente aux enfers, Stéphane Grare reprit ses écrits qui l’avaient tant aidé à surmonter ses difficultés durant sa jeunesse. En 2017, il revient à la composition musicale et sort « La
  • 22 Sep 2017
  • 340
Share Gallery